LA LOI GIRARDIN INDUSTRIEL

La loi Girardin, exclusivement réservée à l’investissement outre-mer, se décline en deux principaux volets particulièrement attractifs offrant de fortes réductions d’impôts:

    Dispositif Girardin Industriel

Investissement productif réalisé par le biais d’une société soumise à l’impôt sur les sociétés, qui bénéficie, sous conditions, d’une réduction d’impôt de 50 à 70% du montant de l’investissement.

    Dispositif Girardin Immobilier

Investissement dans le secteur Immobilier avec à la clé une réduction d’impôt de 25 à 60% du montant investi.

 

 Le principe de la loi Girardin Industriel

Girardin IndustrielLe principe général de la loi Girardin Industriel est de participer au financement de matériel industriel dans les DOM TOM.

L’état Français, au lieu d’allouer une subvention aux entreprises locales, a décidé pour plus de réactivité de confier le versement de celle-ci à des investisseurs privés en leur octroyant un avantage fiscal.

La Loi Girardin Industrielle vous permet de bénéficier d’une forte réduction d’impôts en une seule fois : « one shot ».

 

Si le montant de la réduction d’impôt est plus élevé que le montant de l’impôt dû, le surplus est reportable sur les 5 années suivantes.

Vous investissez par le biais de SNC (Société en Nom Collectif) dans des biens industriels destinés à être loués à des exploitants dans les Départements et Territoires d'Outre-mer.

Notre conseil et notre politique: investir dans des portefeuilles de plusieurs SNC (5 à 10 SNC), contenant elles-mêmes plusieurs biens, de manière à diluer les risques d'exploitation.

 

 La défiscalisation en Girardin Industriel

Cet avantage fiscal est concerné par le dispositif de "plafonnement de certains avantages fiscaux" - Article 91 - loi de finances 2009.

De plus,  depuis la Loi de finances 2009, cette réduction d’impôt est plafonnée.

Le schéma du dispositif Girardin Industriel peut paraitre complexe, alors simplifions le.

Les investisseurs doivent apporter une somme équivalente à 38% ou 42% (selon la période de l'année) de la valeur du matériel.

 

Cet apport vous permet de bénéficier d’une réduction d'impôt égale à 50% de la valeur totale de l'investissement réalisée par la SNC.

Cette somme est imputable dés la 1ère année sur le montant de votre impôt.

Exemple :

Un investisseur a 50 000 € d’impôts à verser en 2010 au titre des revenus perçus en 2009.

    Il décide en 2009 de participer au financement d’un matériel d’une valeur de 100 000€.
    Il apporte en 2009 la somme de 39 000€.
    Ayant droit au titre de son investissement à une réduction d’impôts de 50% du prix du matériel, il verra sa facture fiscale 2010 sur les revenus de 2009 passer de 50 000€ à 0€.

        ·         Prix du matériel : 100 000€

        ·         Apport investisseur 2009 : 39 000€

        ·         Réduction d’impôt 2010 : 50 000€

        ·         Gain d’impôt : 11 000€

         

Plusieurs investisseurs peuvent s’unir pour le financement et ainsi faire l’apport nécessaire correspondant à la réduction d’impôt souhaitée.

Une gestion financière totalement sécurisée :

Il nous paraît essentiel que les souscripteurs soient désolidarisés du risque financier lié à la santé financière de l'exploitant quant au financement du matériel, aux paiements des loyers ou encore, au paiement des échéances d'emprunt.

Aussi, nous privilégions les montages financiers permettant que la SNC et ses souscripteurs ne soient, en aucun cas, responsables du financement du matériel et du paiement des échéances ou appelés en comblement du passif. Les loyers étant payés par compensation des termes du contrat de vente du matériel, il n'existe aucun mouvement de trésorerie pouvant impacter la bonne gestion de la SNC. La gestion financière est donc totalement sécurisée.

Grace à un investissement en Girardin Industriel, vous bénéficiez d’une rentabilité prédéfinie et sans aléa, (revente, gestion, ...).

Nos avantages :

    Une expertise reconnue et approuvée
    Utilisation de montage innovant et sécurisé : SNC, déconnection de l'investisseur, intervention directe des exploitants, consolidation par les banques locales, ...
    Une politique d'investissement cohérente à l'écoute de la demande des marchés locaux garantissant la pérennité.